Sirine&Amandine

Bienvenue chez Sirine&Amandine 🙂 Venez découvrir nos univers et nos passions au travers d'articles qui vous informeront et qui vous feront partager nos quotidiens ! Abonnez-vous à notre newsletter ❤️

 
 
 
 
  • sirineetamandine

Revue livres #2 : Mes sept livres féministes préférés

Hey, c’est Amandine ! Aujourd’hui on attaque la deuxième revue de livres (vous pouvez retrouver la première sur les polars juste ici) et je viens vous présenter mes sept ouvrages féministes préférés. On le sait tous et toutes, le féminisme est un mouvement ancien mais qui est malheureusement toujours d’actualité : le sexisme est toujours présent, que cela soit à la maison, au travail ou même dans la rue (coucou le harcèlement de rue !). Dans cet article, je vais vous présenter des ouvrages qui abordent différentes causes du féminisme : le tabou autour des menstruations, la charge mentale, le droit à l’IVG ou encore le slut-shaming (si vous ne voyez pas ce que c’est, voici un article de Madmoizelle.com qui l’explique assez bien). Mais je vais également aborder des livres un peu plus légers, faits sur le ton de l’humour ou vous présentant des femmes trop souvent méconnues malgré leur place dans l’Histoire. Bref, si ça vous intéresse, lisez la suite !


1. Libres ! de Ovidie et Diglee



Comment vous présenter ce livre… Comme il l’indique très bien en sous-titres, il s’agit d’un “Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels”. En d’autres termes, il décrypte et décrédibilise au passage une grande partie si ce n’est toutes les injonctions faites au femmes. Et cela va des injonctions sur le physique comme le culte de la minceur et des corps parfaits à la pression exercée sur les femmes par rapport à certaines pratiques sexuelles (qui rappelons-le sont toujours à sens unique). Il aborde également le problème qu’a la société avec la burqa et pourquoi celle-ci impose en réalité une “burqa de chaire” (l’illustration ci-dessous en est un parfait exemple).



Je passe bien sûr sur la liste de tous les thèmes évoqués dans ce livre, mais je vais maintenant vous parler de la forme. Les thèmes sont regroupés en quatorze chapitres, chacun agrémentés de deux illustrations et tous se finissant par une planche de bandes dessinées, représentant un exemple de situation en lien avec le thème. Et c’est en cela que je trouve cet ouvrage merveilleusement bien fait : si vous avez la flemme de lire le chapitre, la planche de BD résume tout en quelques cases.


Un exemple de planche, ici sur l'épilation :)


Maintenant, parlons un peu des autrices : le texte est écrit par Ovidie, une ancienne actrice porno reconvertie dans la réalisation de films X mais se basant sur la pornographie féministe. Elle réalise également de nombreux documentaires autour de la sexualité et de sa représentation et est également journaliste pour divers journaux. Enfin, elle a écrit plusieurs ouvrages, dont le dernier À un clic du pire est sorti en 2018 et la dégradation de l’industrie du porno en lien avec sa diffusion gratuite sur Internet et accessible à toutes et tous, notamment aux mineurs.


Le dessin et la couleur ont eux étaient réalisés par Diglee, une jeune artiste de 21 ans, travaillant actuellement avec les éditions Hachette, Nathan et Fleurus. On lui doit plusieurs ouvrages dont Forever Bitch qu’elle a entièrement réalisé.


Libres ! est trouvable sur Amazon et sur le site de Cultura


2. Il fallait que je vous le dise de Aude Mermilliod



Dans cette bande dessinée, on suit dans un premier temps l’autrice dans son parcours pour l’avortement. Du rapport qui a mené à cette grossesse à l’après-IVG en passant par les différentes consultations puis à l’intervention, on suit ses doutes, ses questionnements tout au long de cette épreuve. Du choc de l’annonce de la grossesse à ses sensations pendant et après l’IVG, toutes ses émotions traversées sont couchées sur le papier dans une sincérité incroyable.


Dans un deuxième temps, nous suivons l’histoire de Marc Zaffran, plus connu sous le pseudonyme de Martin Winckler, ce généraliste et gynécologue féministe et engagé contre les violences obstétricales. Nous le suivons durant son internat et découvrons les évènements qui ont provoqué son déclic et le début de son engagement. Aujourd’hui Martin Winckler tient un site internet très complet sur la gynécologie et les idées reçues sur les consultations. On y apprend entre autres qu’aucun médecin ne peut vous imposer un examen médical si vous ne le souhaitez pas et qu’un examen gynéco n’est absolument pas obligatoire pour se faire prescrire la pilule. C’est vraiment une des références dans la médecine d’un point de vue féministe.

En plus d’être médecin et blogger, Martin Winckler est également auteur de plusieurs romans, dont Le Choeur des Femmes publié en 2009 aux éditions P.O.L puis réédité par les éditions Gallimard en 2017.


En bref, cette bande dessinée nous permet de nous plonger dans la réalité d’un avortement, loin des clichés et des idées reçues. Et le fait qu’elle soit écrit à deux voix nous rend compte de la réalité en tant que patiente mais aussi en tant que médecin, du cheminement fait et du travail qu’il reste encore à faire pour que cela se passe au mieux, sans jugement.


Il fallait que je vous le dise est disponible sur Amazon et à la Fnac


3. Les Crocodiles et Les Crocodiles sont toujours là de Juliette Boutant et Thomas Mathieu



Peut-être avez-vous déjà entendu parler du projet Crocodiles ? Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, il s’agit donc d’un projet mettant en avant le harcèlement sexuel et plus particulièrement le harcèlement de rue, même si les autres formes y sont également représentées. Toutes les histoires présentées sur leur Tumblr sont réelles et sont issues de témoignages reçues de femmes victimes de harcèlement. Et, fun fact, il y en a beaucoup. Beaucoup. Selon cette enquête de l’IFOP, 86% des Françaises déclarent avoir été victimes “d’au moins une forme d’atteinte ou d’agression sexuelle dans la rue au cours de leur vie”. Moi même je peux témoigner de dizaines de situations de harcèlement de rue alors que j’ai tout juste 20 ans. Cela va du simple “Salope” au mec qui me suit dans la rue, en passant par les sifflements, les “J’te baise”... Est-ce normal que je ne me sente pas en sécurité dans la rue ? Je ne pense pas.

Le projet Crocodiles est justement là pour ça : dénoncer ces scènes de harcèlement, arrêter de le banaliser et de toujours remettre la faute sur les victimes. Non, un vêtement ne décide pas si oui ou non je me ferai harceler. Un exemple ? Me faire traiter de “sale pute” alors que je suis habillée comme un sac et que je sors les poubelles. Bref, je m’éloigne un peu de ce projet et de ce livre. Les auteurs de ce Tumblr ont pris une décision, ma foi intéressante : tous les hommes sont dessinés en crocodiles. Qu’ils soient harceleurs, témoins ou alliés, ils sont dessinés en crocodiles. Pourquoi me direz-vous ? Parce qu’un allié peut ensuite se transformer en harceleur. Parce que dans une situation, cette personne peut se montrer très sympathique, mais dans une autre particulièrement sexiste. Et pour être un peu plus complète et éviter le #NotAllMen je vous cite un extrait de la FAQ du projet Crocodiles :



Mais pourquoi TOUS les hommes en crocodiles ?
Dans la rue, il n'est pas possible de prédire le comportement d'un homme qui avance vers vous. Le harcèlement de rue et les comportements sexistes sont tellement généralisés que, malheureusement, une méfiance immédiate s'installe. Bien des hommes « qui sont gentils et n'ont rien fait » peuvent se montrer sexistes au quotidien. Il s'agit surtout d'une dynamique sexiste entre le « groupe » hommes et le « groupe » femmes. Il ne s'agit pas de témoignages exceptionnels qui ne concerneraient qu'une marge de la société mais un phénomène collectif et social.
Nous demandons aux lecteurs.ices de s'identifier aux femmes victimes qui témoignent à la première personne et d’être empathiques. Comprendre le problème est une première étape pour ensuite changer des comportements.

Enfin, pour en revenir au livre en lui-même, Les Crocodiles et Les Crocodiles sont toujours là sont simplement des recueils de tous les témoignages reçus par les auteurs de ce projet, fondé par Thomas Mathieu et rejoint par Juliette Boutant, autrice et illustratrice.


Les Crocodiles et Les Crocodiles sont toujours là sont trouvables ici et ici sur Amazon et ici et ici sur le site de la Fnac



4. La série Un autre regard de Emma



Que dire de cette série… Ces deux bandes dessinées abordent des thèmes très variés : les inégalités hommes-femmes au travail, la charge mentale, les bullshit job… Mais aussi les violences policières, les violences gynécologiques ou encore le sexisme ordinaire. Chaque thème est traité par de petites scènes de la vie quotidienne, souvent représentées par l’autrice en elle-même et on y voit son personnage évoluer dans différents environnements. Les anecdotes, bien réelles, nous plongent dans son quotidien, que ce soit celui de jeune maman se retrouvant seule et désoeuvrée après la fin du congé paternité de son conjoint ou celui de femme évoluant dans un milieu professionnel majoritairement masculin.


Dans le tome 2, elle imagine également un pays où les mœurs seraient inversées par rapport à la pression autour de soutien-gorge, ce qui aide à nous rendre compte à quel point cette pression est stupide. Là-bas, au Maristan, les femmes se couvrant la poitrine sont blâmées, dénigrées. Dans ce pays qui se pense égalitariste, les femmes ne sont toujours pas libres de porter ce qu’elles souhaitent, au nom de l’égalité. Le porte de “cache-seins”, comme il est nommé dans ce chapitre, est interdit dans les établissement scolaires et les professeurs forcent les filles qui en porte à les retirer, pour “leur bien”.


On ne peut qu’y voir un reflet de notre société, avec les interdictions aux adolescentes de porter des shorts, des jupes ou encore des débardeurs dans les collèges et lycées. Les liens sont particulièrement flagrants, certaines scènes sont criantes de vérité et nous ne peuvent que résonner avec la situation actuelle. Néanmoins, nous voyons que les choses commencent à changer, avec les manifestations féministes qui ont lieu régulièrement. De plus en plus de personnes commencent à protester et à agir pour faire bouger les lois. Les choses avancent, très lentement certes, mais les mœurs commencent à évoluer. Le féminisme est de moins en moins un gros mot et les personnalités balançant des remarques sexistes sont de plus en plus perçues comme obsolètes ou ringardes.


Bref, comme d’habitude je me suis éloignée du sujet et pour en revenir aux livres, je ne peux que vous conseiller ces deux bandes dessinées et globalement les ouvrages d’Emma, que vous pouvez également retrouver sur son blog.


Un autre regard et Un autre regard 2 sont disponibles ici et ici sur Amazon et ici et ici sur le site de la Fnac.


5. T’as pensé à … ? de Coline Charpentier



Ce livre nous permet d’aborder en détails un thème très intéressant et pourtant méconnu : la charge mentale. Très (trop) souvent niée, la charge mentale existe bel et bien dans nos familles mais elle est la plupart du temps intériorisée par les personnes qui la subissent. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi, après leurs journées de travail, votre père allait tranquillement se reposer tandis que votre mère, à peine arrivée, s’attelait déjà à la préparation du dîner/aux devoirs des enfants/aux tâches ménagères ? Pourquoi ce schéma était-il aussi récurrent dans bien nombre de familles ?

Ce petit livre de 150 pages nous décrypte ce phénomène, pourquoi et comment il apparaît petit à petit dans la vie d’un couple. Dans un deuxième temps, Coline Charpentier nous donne des arguments pour répondre aux sceptiques qui imaginent que la charge mentale n’existe pas: il ne s’agit pas par exemple d’un problème de communication mais d’un problème d’éducation:



Depuis l’enfance, on a appris aux garçons que c’était souvent facile d’avoir certaines choses. Ils ont dû mettre parfois la table à la maison, ils devaient peut-être s’occuper de remonter les courses, et ensuite ? Peu de famille mettent les enfants à contribution au quotidien et c’est pourtant la clef d’un bon équilibre. Dans les films, les séries et les jeux d’enfant, les garçons sont tournés vers l’extérieur : ils protègent, ils travaillent pour avoir de l’argent pour faire vivre leur foyer. Et ensuite ? Les valeurs de la masculinité sont ainsi tournées vers le travail puis ensuite vers la famille.


De même il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit pas de faire les choses, mais de penser à les faire. Et ça change beaucoup de choses.


Dans un dernier temps, l’autrice nous délivre plusieurs ouvertures pour tenter de faire bouger les choses, que ce soit dans le couple, dans la famille ou encore dans la société. Faire comprendre au conjoint la situation et trouver des solutions à deux, impliquer les enfants, quelque soit leurs sexes, dans les tâches du quotidien, essayer de faire bouger les mentalités à l’école comme au travail… Les pistes sont nombreuses !


Pour finir, je vous mets quelques témoignages de charge mentale issus de ce livre. Sachez qu’un compte Instagram existe et des témoignages y sont régulièrement ajoutés.




Vous pouvez retrouver T’as pensé à … ? sur Amazon ou à la Fnac


6. La série les Culottées de Pénélope Bagieu



Sur un thème un peu plus léger, on va maintenant parler d’une série de livres que j’adore : les Culottées. Il s’agit ici de deux tomes de bandes dessinées, regroupant les histoires de femmes bien trop peu célèbres malgré leur impact dans l’Histoire. Et cela va de la danseuse et résistante Joséphine Baker à l’impératrice Wu Zetian, en passant par l’une des premières gynécologues de la Grèce antique Agnodice et l’astronaute Mae Jemison. Sous le trait léger de Pénélope Bagieu, la vie de chaque personnalité présentée y est détaillée avec humour malgré les vécus souvent lourds des ces figures de l’Histoire.


Les Culottées ont également une adaptation en série animée, produite par France Télévision. Il s’agit de trente épisodes de quatre minutes présentant les trente femmes décrites dans les bandes dessinées. À voir donc si vous n’avez pas envie de lire les ouvrages 😉


Enfin, pour parler un peu de l’autrice-illustratrice, Pénélope Bagieu est une bédéiste reconnue dans le milieu. Elle a notamment reçu plusieurs distinctions, dont le titre de Chevalier des Arts et des Lettres en 2013 et le Prix Eisner de la meilleure adaptation américaine d’une oeuvre internationale, la plus haute distinction mondiale de la bande dessinée, pour l'adaptation des Culottées. Particulièrement engagée dans le féminisme, la bédéiste est membre du collectif des créatrices de bande-dessinées contre le sexisme la parution de ces deux tomes mondialement connus avait d’ailleurs un but : arrêter d’invisibiliser les héroïnes féminines. Et l’on peut désormais l’affirmer : Pénélope Bagieu est bien une Culottée.


Culottées tome 1 et 2 sont trouvables ici et ici sur Amazon et ici et ici sur le site de la Fnac


7. Parlons peu… Parlons Culture de Juliette Tresanini et Maud Bettina-Marie



Et nous finissons en toute légèreté avec un livre drôle, amusant et pour autant intéressant : Parlons peu… Parlons Culture. Et comment parler de ce livre sans aborder la chaîne Youtube des autrices, j’ai nommé Parlons peu, mais Parlons ! Juliette et Maud y décortiquent différents thèmes sur les relations sexuelles et sentimentales mais aussi sur la charge mentale, les menstruations ou encore certains phénomènes sexistes de la société. Le tout avec une sacrée dose d’humour et en invitant des personnalités de Youtube à chaque épisode !

Leur livre est du même acabit : on y découvre les positions du Kamasutra du célibataire, la vérité sur les contes et les chansons pour enfant tout en apprenant l’évolution des normes de beauté au fil des siècles et les diverses utilisations du préservatif féminin (spoiler : il peut servir entre autres d’étui à lunettes ou de sac poubelle portatif). Bref, je n’ai jamais autant ri en lisant un ouvrage ma foi plutôt intéressant 😄


Parlons Peu… Parlons Culture ! est disponible sur Amazon et à la Fnac


Et voilà, c’est fini ! Dites nous si vous avez envie de découvrir ces ouvrages ou si vous les connaissez déjà et on se retrouve bientôt pour un nouvel article ! Bisous ❤️


Contact

Merci pour votre envoi !

 

©2020 par Sirine&Amandine. Créé avec Wix.com